Tech Café 10 : Windows 10

Dans cet épisode, nous relayons les annonces de Microsoft relatives à Windows 10 et HoloLens. A cet effet, nous avons fait venir des voix parmi les mieux placées pour vous donner nos avis : Guillaume et Cassim du podcast LiveTile. Nous abordons aussi plusieurs actualités qui font les usages de la tech d’aujourd’hui et de demain. Bonne écoute !
 

Envie de soutenir le podcast ? Nous recueillons votre avis ici !
Invités : 

Présenté par Guillaume Vendé
 
L’actualité

La chronique des composants :
Ambic et les microcontrolleurs super sobres
Les bonus

19 réponses sur “Tech Café 10 : Windows 10”

  1. Concernant W8, je n’ai pas aimé la phrase « J’ai bien aimé ce coup de pied au derrière »: on doit rappeler que Windows est un peu « imposé » à tout le monde sur nos PCs et que l’on fait avec depuis des années.
    Alors de quel droit décident-t-ils du jours au lendemain de bouleverser nos habitudes ?
    Les chiffres ont parlé: W8 est un échec malgré la vente lié/forcé
    Si on était dans un marché de libre concurrence, un tel éditeur aurait fait faillite ou subi de lourdes pertes: ici Microsoft sait qu’il n’a pas grand chose à perdre: il l’a vu avec Vista
    Qu’ils fassent un OS bon ou mauvais, il sera vendu mécaniquement du fait de sa pré-installation sur nos machines. Au pire si ça freine un peu les migrations des clients ce n’en sera que plus bénéfique pour la version suivante…
    On l’a vu avec Vista/Seven, on le voit déjà avec W8/W10 à croire que Microsoft le fait exprès..

    1. Je comprends ton retour Mika mais objectivement, je trouve que les orientations de Windows 10 sont quand même bien plus respectueuses des utilisateurs et vise vraiment à apporter ce dont les consommateurs ont envie/besoin.

    2. Je ne pense pas que Microsoft puisse aussi facilement se permettre de « rater » un système aujourd’hui. Les fabricants serait libre de foncer vers la concurence : linux, chrome os, Android etc
      Contrairement à ce que tu semble penser, Microsoft dans un milieu très compétitif. on l’a vu avec Windows Phone ou les premières générations de surface.

  2. Pour le coté universel de W10, comme je ne cesse de le répéter cette idée, sympathique sur le papier va offrir un revers de médaille très néfaste aux clients dans les mois qui suivront son adoption sur nos périphériques.
    Imaginez que la mayonnaise prenne, on va se retrouver avec un seul OS sur smartphone/tablette/PC/xbox… c’est super… pour les hackeurs: un seul virus interopérable sur l’ensemble de ces plateformes sans devoir passer du temps à les porter…
    Oui ca va beaucoup susciter l’intérêt des développeurs mais pas que les « gentils »… 🙂
    Grace à cette évolution/révolution, on va devoir installer pour la premier fois des antivirus partout: même sur nos consoles de salon 🙁

    1. C’est un peu à double-tranchant ton argument : un seul OS = un seul OS à maintenir d’un point de vue sécurité. Finalement, devrait-on préférer des OS différents partout simplement à l’argument que ça fragmente les OS ? Honnêtement, je ne crois pas que la solution proposée ne soit sympathique « que » sur le papier 🙂

      1. Oui, mais tout logiciel a des failles qui seront exploitées en fonction de la part de marche plus ou moins interessante à infecter (windows/Android)
        Actuellement, les windows phone et les consoles sont épargnées. Mais avec cet OS unifié, en développant pour W10 on pourra infecter un parc encore plus enorme de machine dont (et c’est nouveau) des consoles de salons.
        Windows phone va devenir moins sécurisé qu’actuellement tout comme windows car il sera de nouveau une cible des hackeurs. Et pour les consoles je vois difficilement comment on pourra verifier que celle-ci est infectée 🙁
        Installer un antivirus + verifier les processus qui tourne dans le gestionnaire de tache (si elle ne le cache pas) même sur sa console de salon ?
        Pour rappel, les virus à la mode en ce moment
        – soit chiffre notre disque dur et nous demande une rancon pour le dechiffrer
        – tourne tranquillement en tache de fond pour miner du bitcoin ou participer à des attaques DDoS

  3. Attention pour le Microsoft est arrivé en dernier: c’est l’inverse
    Microsoft était confortablement installé: pas de concurrence, pas d’effort à fournir
    Puis vint Apple qui agrandi ce marché de niche qu’était les smartphones pour en faire un marché « plus » grand public
    Puis enfin vint Google pour permettre d’avoir des produits types smartphones pour toutes les bourses
    ET observant cela, Microsoft à d’abord pédaler pour revoir sa copie en sortant un WP7 plus synchro avec ce nouveau marché, puis abandonnant ses principaux soutient (qui avait cru en ce virage), ils ont fait à nouveau table rase pour sortir WP8
    Donc il faut arrêter de dire que Microsoft est arrivé en 3ème c’est l’inverse: ils étaient là mais on pas su réagir à l’arriver de concurrence: Microsoft n’a pas l’habitude de la concurrence…
    Dès qu’il y en a ils sont pas performant (windows phone, zune, xbox, bing…)

    1. Je ne suis pas totalement d’accord. Peut-on comparer ce que proposait Microsoft sur la mobilité à ce qu’Apple a proposé avec l’iPhone ? Finalement, tout est histoire de point de vue mais il me semble vraiment (n’en déplaise les haters) que tout part de l’iPhone quand on regarde l’origine des smartphones d’aujourd’hui. Il ont totalement repensé le principe. C’est comme les tablettes. Pour ma part (et vraiment que pour la mienne) je considère qu’il y avait des « PC-tablettes » avant l’iPad mais vraiment, ça n’avait rien à voir après la sortie de l’iPad. Je préfère comparer à ce qui a été le premier produit plutôt qu’à ce qui ressemble à des ancêtres. Sinon, à ce compte-là, on n’a qu’à dire que Newton était le premier…

  4. Attention au troll sur Google qui a une attitude « pourri » sur Windows Phone
    Ouvrez les yeux: Microsoft et Google se tirent das les pattes depuis des années
    Pour rappel
    – Google à qualifié d’extorsion les royalties que perçoivent Microsoft pour chaque Android vendu (qui rapporte plus à Microsoft que son propre OS)
    – Microsoft fait des publicités pour se moquer des ordinateurs Chromebooks
    – Microsoft a même créé une boutique où il vend des produits qui discréditent Google (scroogle)

    Donc je trouve ça normal quand on se fait attaquer de la sorte qu’on réagisse un peu… n’inversez pas les rôles… gentil/méchant..

    1. Pour moi, pas de gentil / méchant. Juste objectivement, et aujourd’hui : Microsoft propose ses services sur Android. Google les A RETIRÉ de Windows Phone. Leur attitude sur les applications Youtube / Google Maps sont aussi assez déplorables je trouve…

      1. Pour etre objectif il faut regarder la situation dans son ensemble 🙂
        Bizarrement, ils ne font pas la même chose concernant leurs autres concurrents: iOS, Firefox OS, Tizen… bizarrement, ils n’embetent QUE microsoft 😉

      2. Pour en rajouter :
        Fin du support du XMPP par Google talk qui conduit à sa suppression d’Outlook.com : http://frawin.com/actualites-news-blog-generales/2015/27723_fin-du-support-du-xmpp-par-facebook-et-google-consequences-pour-outlook-com.html
        Google et Apple qui refuse de prendre en charge un standard du W3C : http://www.neowin.net/news/microsofts-pointer-events-becomes-w3c-standard-google-and-apple-play-hardball
        SoftCard abandonne son application Windows Phone quelques jours après que Google ait racheté la techno : http://www.windowscentral.com/google-officially-kills-softcard-support-windows-phone

    1. Je crois peu à un modèle par abonnement pour le système, l’utilisateur final n’a pas l’habitude de payer pour le système (malgrès la quantité de travail fourni), et on se dirige plutôt vers une gratuité (mais payant pour les entreprises et les OEMs) avec des services vendu par dessus (Office, Onedrive, musique, vidéo…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.