30. Build 2016 & bots

cover-tech-cafe-30-700x300

Dans cet épisode, Cassim Kefti revient sur la conférence Build 2016 de Microsoft. Nous parlons également bots, Tesla Model 3, mais aussi de nos bonus et coups de gueule.

Actualités

  • Build 2016 de Microsoft :
    • Windows 10 anniversary (Redstone) : Ink Workspace, Bash, Windows Hello sur Edge + apps, Cortana mieux intégré (lockscreen + shutdown). + plein de nouveautés (extensions Edge, start screen, centre de notifications)
    • Hololens : livraison
    • Xbox : Dev mode ! + UWP
    • Chiffres : 1,2 milliards Office users, 60 million Office 365, 270 million de W10 active devices
    • Xamarin
    • Les bots !
    • Windows Mobile
    • Desktop app Converter. Project Centennial !

Bonus

Présents à l’émission

11 réponses sur “30. Build 2016 & bots”

  1. Suite aux échanges de cet épisode, et en complément sur le sujet du FBI, je viens de tomber sur cet article de MacG (qui date de quelques jours) qui indique que cela pourrait être la société Cellebrite qui aurait aidé le FBI à récupérer les données du fameux iPhone (cest la solution de Cellebrite qui est utilisé par Apple directement dans ses iPhones pour transférer les données d’un smartphone Android à un smartphone Apple).
    http://www.macg.co/aapl/2016/03/le-coup-de-pouce-du-fbi-serait-lentreprise-israelienne-cellebrite-93505

  2. A propos de bash dans windows, en fait il y a eu une incomprehension sur cette news, car concretement ce n’est pas QUE bash qui est inclus, car de bas il fait pas grand chose à part interpreter ce qu’on y tape.
    C’est une micro couche d’ubuntu surtout, qui permet alors d’installer via apt-get une partie des applications linux sous windows
    Ainsi on pourra avoir notre vi/grep/awk and co et là en effet c’est fort interessant 😉
    Pour rappel, il y a un terminal sur OsX car depuis la version 10 c’est une version basée en partie sur une BSD (je sais plus si c’est freeBsd ou netBsd), donc un cousin de GNU/Linux 😉
    Attention pour Linux et S.Ballmer: ce n’est pas Linux qu’il qualifait de cancer mais la licence opensource utilisée (GPL) qui oblige les projets en cascade à utiliser cette même licence (d’ou le terme inaproprié 😉

    1. D’accord, c’est vrai que j’avais vérifier la citation de Ballmer, merci pour la correction 🙂
      concernant bash, je n’ai pas parlé du sous système Linux dans l’émission ? Je pensais l’avoir fait. En tous cas oui, c’est basé sur un sous système réalisé par Microsoft en partenariat avec Canonical (ils utilisent Ubuntu 14.04). Et effectivement, beaucoup de binaires ubuntu sont compatible avec le système implémenté dans Windows. Ca permet de lancer git, emacs, et tout les outils dont peut avoir besoin un développeur.

  3. Pour les bots, quand j’entends Cédric dire: « tout le monde va pas taper de la ligne de commande », finalement, slack et avant tweeter ont prouvé que les gens s’amusent d’utiliser des grammaires/tags sur des reseaux sociaux (les hashtag, les arobase..)
    Il avait déjà été évoqué par le passe de pouvoir commander/payer via twitter
    Donc pourquoi pas pouvoir via une grammaire particulière pouvoir commander sur les ecommerce habituels
    Mais il faudrait une api ouverte d’autocompletion
    Par exple:
    @amazonFr #commande #produit: clef usb
    ici dans twitter, appel à l’api d’amazon et menu déroulant (comme on a lorsque l’on fait un @) pour lister les produits amazon correspondant à ce pattern « clef usb »
    Puis au fil de la frappe filtrer comme pour les @ 😉

  4. Salut à tous, juste un petit clin d’oeil pour dire à l’équipe que s’il est bien normal que vous vous adressiez souvent instinctivement à un auditoire masculin puisque celui-ci doit être largement majoritaire, je trouverais cool que vous vous adressiez aussi aux auditrices. Enfin, je veux dire de ne pas partir du principe qu’il n’y a que des hommes qui vous écoutent : perso n’étant pas informaticienne je me sens déjà bien considérée comme une alien IRL avec mon matos pas du tout MAF qui donne envie à mon mari de sangloter en voyant l’état du salon et mes centres d’intérêt geek, je trouverais cool de me sentir normale (au sens de banale) quand j’écoute ce podcast et pas encore comme « une fille qui s’intéresse à des trucs de mecs » 🙂
    (en plus s’il faut la fille de Mme Michu vous écoute et à cause de ça elle sera deg et du coup elle va renoncer à être la prochaine Elon Musk, et on connaitra jamais l’appli chatbot pour envoyer automatiquement nos gosses pénibles en fusée à retour random sur mars voir si ils n’y verraient pas nos avatars en AR par hasard et l’humanité dépérira d’usure de son grid neuronal et tout ça ce sera votre faute, on sait pas)
    ps : bon après c’est un détail hein, d’autant que je ne me suis fait la réflexion qu’à de rares occasions, le podcast n’en est pas moins vraiment excellent pour autant 🙂

    1. Merci vraiment beaucoup pour ton retour ! Tu sais c’est vraiment une réflexion que je mène. Quand je m’adresse aux « hommes », je sens bien que je vais une généralité et que je sexise le sujet. Du coup ton commentaire continue de me faire réfléchir. Je vais travailler encore ça. Sachant que c’est surtout une histoire de (mauvaise ?) habitude à perdre !

  5. Le plein d’une Tesla ne coûte rien si il est fait dans une station de recharge Tesla : L’énergie est fournie gratuitement par le constructeur. Donc oui, rouler en Tesla doit coûter moins cher qu’en voiture à énergie fossile ou hybride (l’entretien de la partie motorisation doit aussi être moins cher); Comme indiqué sur leur site : « Chaque Model S permet de faire de longs voyages gratuitement en s’appuyant sur le réseau de Superchargeurs Tesla et sur une garantie batterie et mécanisme d’entraînement de huit ans, kilométrage illimité. »
    Arnaud, qui n’a pas de Tesla (mais qui en voudrait bien une !).

  6. Bon, beaucoup de retard sur l’écoute des podcasts et donc sur les commentaires.
    TechCafé s’améliore a chaque fois, que ca soit par la qualité des animateurs, sur la pertinence et le choix des sujets.
    Un Tipeeeur content 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.