Tech Café Domotique 3 : chauffage intelligent

Actualité

  • Skills Jeedom sur Alexa (attention abonnement à venir)
  • Partenariat : Legrand/Netatmo avec les prises Celiane

Dossier : Chauffage intelligent

Dans les périodes hivernales, on recherche toujours le meilleurs compromis entre confort à la maison et maîtrise des dépenses énergétiques : le chauffage connecté peut répondre à cette problématique.

Aucune modification lourde des installations existantes (on ne remplace ni la chaudière ni les radiateurs, par exemple).

Plusieurs types de chauffage existant :

  • Radiateurs électriques
  • Chauffage central avec chaudière (fuel, gaz, bois,…)
  • Poêle à bois/à granulés

Equation demandée

Chauffer à la meilleure température sa maison (ni trop froid, ni trop chaud) en connaissance de la température extérieure, de l’inertie de la maison (isolation) et des habitudes des occupants.

Besoins

Capteur de température intérieur : station météo connectée (type netatmo) / capteur de température type Xiaomi / intégré directement dans le thermostat (attention à son emplacement : éviter au dessus d’un radiateur par exemple).

Capteur de température extérieur : station météo connectée (type netatmo) / capteur de température type Xiaomi/ donnée météo trouvée sur le web (attention à la précision).

Le thermostat

  • Objet connecté type Nest (230€), Netatmo (160€)
  • Thermostat domotique avec protocole des modules sur les installations
  • Solution logicielle (Jeedom, Domoticz, Eedomus, box domotique)

Ces thermostats intelligents (hors thermostat domotique) vont apprendre à voir combien de temps met la maison pour chauffer et anticiper la fin de chauffe avec l’inertie pour atteindre la température demandée.

Thermostat domotique donne les consignes on/off sans algorithme de chauffe (évolution des box depuis). Nest et consorts sont connectés au wifi et récupèrent la température extérieur via internet

Commandes des appareils chauffant

Radiateurs électriques : module branché entre le radiateur et le fil électrique (ou directement sur le tableau électrique) qui va commander l’allumage et l’extinction du radiateur – ON je chauffe, OFF je ne chauffe plus – Modules Zwave avec puissance électrique suffisant (50 à 60€).

Modules existant pour gérer les fils pilotes (confort, éco, hors-gel) : intérêt restreint avec scénarios pour ma part.

Gestion séparée des pièces possible.

Thermostat Nest et consorts : utilisation des fils pilotes qui viennent remplacer thermostat existant.

Chauffage central avec chaudière (fuel, gaz, bois,…) :

Thermostat Nest et consorts : boitier à brancher à la chaudière d’un côté et installation du thermostat de l’autre côté.

Vannes thermostatiques connectées (gestion de chaque pièce) 60 à 70€

  • Poêle à bois/à granulés
  • Idem Nest et consorts
  • Modules domotiques spécifique selon modèle de poêle

Tous ces modules/thermostats sont intégrables ensuite dans une gestion globale de la maison (assistants vocaux et box domotique) pour intégration dans des scénarios et commandables à distance

Nous contacter

10 réponses sur “Tech Café Domotique 3 : chauffage intelligent”

  1. Hello! J’écoute votre podcast et au sujet du Nest je l’ai installé moi même. Il gère ma pièce principale et mon ballo d’eau Chaude. Effectivement il faut mettre les mains dans le cambouis électrique. Mais ce n’est pas si compliqué. Cela dépend de l’installation existante. Ça fait 15jrs et avec le froid qui est là je trouve que la gestion est totalement transparente. Pour les radiateurs électriques il peut gérer une consigne fil pilote en ajoutant une diode. Il y a plein de tutos.

    1. Bonjour Julep,
      Merci pour ton écoute et ton retour sur l’installation du Nest. La météo de ces derniers jours va nous permettre de tester l’efficacité de nos installations 😉

  2. Petit retour sur les radiateurs électriques avec un partenariat intéressant à mentionner, celui du groupe Muller (Noirot, Applimo…) avec Netatmo : https://www.netatmo.com/fr-FR/partners/muller

    Ca a l’air vraiment plug & play et on retrouve la facilité d’utilisation des systèmes Netatmo.

    Sur le fait de couper directement l’alimentation des radiateurs électriques, ce n’est pas conseillé par les fabricants car cela peut endommager à terme l’électronique interne du système (surtout si elle est un peu évoluée), donc il vaut mieux privilégier l’option fil pilote.

    Bon épisode en tout cas, je vais profiter de ce grand week-end pour mettre en place la communication Alexa-Jeedom chez moi pour tester l’ouverture des volets roulants à la voix et enfin réaliser ce dont tous mes amis me parlent depuis 10 ans que je leur dis que je bosse dans la domotique 🙂

      1. Plus ou moins… J’ai un Echo V1 qui ne peut pas être mis en français donc je dois lui parler en anglais, mais il comprend avec des pseudo des équipements aussi en anglais. J’ai un volet Somfy RTS qui est bien piloté mais comme il y a pas de retour d’état j’ai un message d’erreur d’Alexa à chaque fois. Et sur un module VR Qubino Z-Wave, je peux faire descendre mais pas monter 🙂

        1. Update : maintenant je peux faire monter, mais pas descendre, donc je l’ai fais avec une scene… Pas optimal mais ça marche.

          Par contre, je l’ai utilisé 1 seule fois en 1 semaine, les scénarios étant bien programmés déjà…

  3. Bonjour,
    je me suis intéressé à cette épisode pour avoir une idée sur la « domotisation » de radiateurs électriques. Même si mon chauffage principal est un poêle à bois (pas trouvé de module pour alimenter automatiquement le foyer…), je possède des radiateurs au cas où… et surtout en cas d’absence prolongée l’hivers. Je suis sous Domoticz et Zwave et pourquoi pas mettre en place une gestion de l’ensemble de 6 radiateurs. Si l’on compte environ un module fil pilote à 60€ nous arrivons à la modique somme de 360€… Il est clair que pour une utilisation ponctuelle cela reste relativement onéreux et le retour sur investissement risque de prendre un peu de temps. Mais qu’est-ce qui rend ces modules aussi cher ??? 😉
    J’essaierai bien la méthode « bourrin » pour alimenter les radiateurs et les gérer en tenant compte des différentes températures, mais qu’en est-il des radiateurs sans véritable bouton on/off ?
    Super podcast

    1. Tu peux très bien brancher plusieurs radiateurs sur le même module au niveau du tableau électrique en veillant à ne pas dépasser la puissance du module (il existe des Fibaro à 2,5Kw ou des 2X1,5Kw pour 2 canaux séparés). Mais dans ce cas, les radiateurs fonctionneront en simultané : à réserver donc dans les pièces où ils se trouvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.