26. #RIPTwitter (ou pas)

tech-cafe-700
Dans cet épisode, nous revenons sur les progressions de la réalité virtuelle, du #RIPTwitter (ou pas), l’erreur 53, de Google, des résultats financiers d’Apple & Google…

Les actualités

Les bonus

L’équipe de cet épisode :

13 réponses sur “26. #RIPTwitter (ou pas)”

  1. Quand j’entends la surface dans la case de ce qui va bien…
    C’est pas les news de problème qui manque:
    -http://actu.meilleurmobile.com/microsoft-surface-3-bug_118674
    -http://actu.meilleurmobile.com/microsoft-surface-pro-4-problemes_118117
    -http://www.01net.com/actualites/ca-chauffe-pour-la-microsoft-les-surfaces-pro-945939.html
    sans parler du superbowl (même si le problème venait du « réseau »..)

    1. Tu mentionnes ici des problèmes avec le produit alors que je parlais dans l’émission des produits qui sont plutôt bons. Quand Microsoft réalise 1,3 milliard de dollars de chiffre d’affaires sur un trimestre, je le mets dans les choses positives.
      Ce n’est pas parce que l’iPhone 6 Plus a eu des problèmes d’écran pliable sur une petite série que ce n’était pas un produit positif pour Apple 😉
      Concernant le Super Bowl, la Surface n’y était pas pour grand-chose (qui n’a jamais eu des déconnexions de WiFi lors de grand événement). Les Surfaces ne sont pas des produits parfaits, mais elles fonctionnent plutôt bien commercialement 🙂

  2. Le cardboard pourrait devenir le prochain videoConférence 2.0
    On en discutais récemment: le temps et l’argent qu’on dépense pour aller voir nos partenaires (avion/train) dans la même journée certaines fois (contraintes parentales oblige)
    L’audio conférence: non
    La vidéo conférence: c’est mieux, mais il manque encore quelque chose: trop restreint
    Le card board ou dérivé: pourquoi pas
    Il y a un créneau pour une startup de se positionner pour proposer en entreprise une solution clé en main: cardboard forké (plus sobre, plus qualité) avec un nexus ou autre wiko intégré
    + le soft / serveur pour créer des réunions « déportées »

  3. Pour twitter, partagé entre notCassim et Cédric: je suis d’accord avec les deux
    Je veux garder le coté chronologique « live » de twitter ce qui est sa force par rapport aux autres: il y a un incident à paris: go tweeter et on peut avoir des infos en temps réel avec photos à l’appui de personnes proche de l’endroit
    Mais je trouve aussi interessant « en votre absence » qui permet d’avoir une tendance, mais il faut que ce soit un onglet pour choisir ce que l’on veut voir.
    Pour la longueur du tweet, d’accord avec Guillaume: c’est bien de pouvoir ecrire plus long que d’avoir 1/12 😉
    Mais effectivemetn il faut garder un affichage à 140 caractère pour pouvoir lister un flux sans scroller pendant des heures.
    C’est l’avantage de twitter et ce qui le différencie au départ: du micro blogging, c’est un autre marché 🙂
    Les raccourcis d’url c’est le plus gros moteur de fishing et autre pub déguisé: on clique sur un lien sans savoir où on va… 😉
    Mais il faut distinguer 2 gros types d’utilisation de l’outil:
    – veille: on s’abonne à des gens, sociétés… pour avoir news/articles interessants
    – réaction live à des evenements/emission tv/radio

  4. Pour le hashtag, et la question de Guillaume « Qui utilise les hashtag ? »: tout le monde 😉
    C’est ainsi que les émissions tv ajoutent de l’interaction: on met #monEmission et ça leur permet de les passer à l’antenne
    Au menu de #tpmp (touche pas à mon poste sur D8) à #cdanslair (c’est dans l’air sur France 5)
    Idem pour un problème/evenement on peut regroupé par thème, par exemple tapez # dans tweeter: à chaque lettre on va vous proposer un tag auquel ratacher ce tweet.
    Et derrière les gens voyant votre tweet peuvent cliquer sur ce tag pour lire des messages en rapport 😉

    1. Je faisais un poil d’ironie hein 🙂 Je ne doute pas que de nombreux tweetos avertis utilisent les hashtags. En tout cas pour saisir leur contenu, ce qui permet de les rassembler. Mais je ne suis pas sûr par contre que parmi ces utilisateurs, une majorité « consultent » des conversations basées sur des hashtags.
      Et en revanche, ceux qui utilisent vraiment les hashtags sont, je pense, très très minoritaires par rapport à la masse des gens qui consultent du contenu.
      A noter encore une fois que le hashtag (ou mot-dièse, ne l’oublions pas) est aussi un caractère de « modernité » => je pense que ça a plus de vertu d’image en étant diffusé hors de Twitter (sur TV notamment) qu’à l’usage *dans* Twitter.
      Et puis, c’est aussi le reflet de la limite des 140 caractères : s’il n’y avait pas cette limite, les conversations identifiées par Twitter sur une thématique rassembleraient plus de messages car je pense qu’il y aurait plus de messages qui mentionneraient « Top Chef » que « #TopChef » (par exemple).

  5. Je pose un commentaire en milieux d’émission.. juste pour parlé de twitter.. moi j’espère juste que se soie une option débrayable comme ça les nouveaux arrivant sont pas perdu. Et les vieux geek retrograde que nous sommes peuvent allez dans les réglages pour revenir en arrière.
    C’est comme toute evolution il faudra juste s’y habituer.. Je vais faire un parallel un peut bizarre, mais moi sur mon mac je ne pourrais plus avoir le scroll dans l’autre sense.. alors que mon 1er reflex quand il l’on introduit à été de le désactiver, ce n’est que par la suite que je me suis dit si il l’ont fait c’est pour une bonne raison!

  6. À-propos des investissements ou d’une vision à très long terme des entreprises, on oubli souvent mais il y a les laboratoires pharmaceutiques qui investissent dans la recherche et dans la découverte de nouveaux traitement et médicaments. Ces investissements durent plusieurs dizaines années avant d’aboutir ou pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.