Facebook rachète GIPHY • Révolution Unreal Engine 5

Play episode
Hosted by
guillaume

Dans cet épisode, on vous parle de Qwant, qui a fait l’objet d’une enquête du Media, cette dernière s’appuyant sur le compte-rendu d’un audit de la Direction interministérielle du numérique et qui dresse un portrait pour le moins mitigé des performances de Qwant.

On vous parle également du rachat de GIPHY par Facebook, mais aussi et surtout de la révolution qui s’annonce dans le monde des jeux video avec l’Unreal Engine 5 et ses performances à couper le souffle !

À chaud

  • L’enquête qui enterre encore un peu plus Qwant

Fusions Froides

  • Buffet froid : Uber veut racheter Grubhub.
  • Idée de génie : Facebook rachète giphy et l’intègre à Instagram.
  • All your memes are belong to them : concurrents et politiques pas très chauds.

Résultats modérés

  • Modération automatique chez Facebook : IA du potentiel.
  • Mais les humains restent en première ligne. Et en PLS.
  • Pour éviter les erreurs comme Podcast Addict suspendu par Google ?
  • Fear the Walking News : l’Internet Archive part à la chasse aux zombies.
  • Des hauts et des bIA.
    • Épidémie : les chatbots se propagent dans les call centers.
    • KITT ou double : les voitures autonomes loin de faire l’unanimité.
    • Rapports d’efficacité minoritaires : la predpol abandonnée peu à peu ?

Jeux vidéo : Epic Win

  • Saut technologique, facilités de production, tarifs, l’Unreal Engine 5 casse le game.
  • “Savoir Déléguer” par Paul Playstation et Odile Sony, aux éditions Galliflemmard.
  • Mais ça sera sur Xbox aussi… si si et même sur Switch.
  • Je suis ton Ampère : le 3080 de NVIDIA en approche ?

En vrac

Bonus

Participants : 

Join the discussion

9 comments
    • Salut Jean-Charles, tu n’as pas dû pouvoir encore écouter tout l’épisode car je me corrige en cours d’épisode suite à la remarque de GPP 😉

    • Je viens de ré-écouter et en effet, c’est le bien le cas 😁. Désolé 😅

  • Bonjour Guillaume(s)
    j’ai une question qui me taraude depuis un moment : comment Uber peut il perdre de l’argent ? Etant donné qu’Uber se contente de prendre une commission sur chaque course/livraison, les chauffeurs ne sont pas salariés donc pas de salaires ni de charges à payer, les véhicules ne sont pas financés par Uber non plus… il y a vraiment quelque chose qui m’échappe. Vu de l’exterieur je ne comprend pas pourquoi leur business model ne rapporte toujours pas d’argent… Si vous pouviez m’éclairer dans un futur épisode (à moins que vous ne l’ayez déjà fait dans un précédent) je pense que je ne suis pas le seul à me poser cette question.
    Sinon merci pour cette épisode, toujours au top !
    Antoine

    • Bonjour Antoine ! Et merci de nous écouter !

      Uber, dans son ensemble avait une marge de -18% l’an dernier aux derniers résultats financiers (non détaillés cela dit). Soit 18c de pertes sur 1 dollar gagné. C’est vrai que son activité de VTC serait potentiellement rentable prise isolément.
      Mais Uber c’est aussi du fret, de la livraison de repas, des trottinettes électriques et des investissements à tout crins, en particulier dans la recherche sur les voitures autonomes, etc… en plus de frais de fonctionnement « standards » d’une multinationale présente dans plus de 100 pays. Uber a de nombreuses branches non rentables (Uber Eats perd énormément d’argent) et pendant longtemps, il a aussi rogné sur ses marges pour décimer la concurrence. Le dumping a toujours fait partie de sa stratégie. Des courses facturées moins chères que la part du chauffeur aux plats livrés pour presque rien à ta porte, c’est la stratégie de croissance jusqu’au boutiste d’Uber qui se poursuit depuis 10 ans. Et ça, au mépris de tout : du droit du travail, de la libre concurrence, de la congestion et de la pollution des centres-villes, de la sécurité sanitaire et salariales de ses « contractuels », de la santé financière des autres secteurs commerciaux (comme les restaurants), et évidemment de toutes considérations écologiques. La page wikipedia (en anglais) d’Uber regroupe l’essentiel des scandales, leur énumération sans fin en devient presque marrante à la longue…

More from this show

Menu

Episode 182