Episode 5 : La mue d’Android

Vous souhaitez vous abonner à Tech Café et écouter cet épisode, et tous les autres, ultérieurement ?

  • Sur iPhone ou iPad, avec l’application Podcasts d’Apple : cliquez ici.
  • Sur tout appareil, avec l’application Pocket Casts, recherchez « Tech Café »

Chroniqueurs :

Le générique : « Sex on the beach » de Fhernando ; c’est un morceau revu par Andy Lopez. Le titre est disponible sur Jamendo.

5 réponses sur “Episode 5 : La mue d’Android”

  1. Amazon Echo : l’idée et le produit sont sympas, mais finalement quelle intérêt/différence avec la fonction « Dis Siri » d’iOS 8 (couplée à HomeKit pour la domotique) ?
    Sur-couches constructeurs/opérateurs : je déteste ça chez Android, c’est pourquoi j’ai une Nexus 7 et un Moto G (2ème gen). Qui n’ont pas encore reçu la mise à jour Lollipop d’ailleurs, j’attends ça avec impatience.
    Par contre Guillaume, je ne comprend pas, tu préconises aussi Android « pur », pourtant tu as un One+ qui a une sorte de sur-couche quand-même 😉

    1. Le OnePlus One exploite Cyanogenmod qui est vraiment une couche « pure » Google avec des fonctionnalités en plus. Rien à voir avec (par exemple) un Touchwiz très encombrant… Les avantages d’un Android pur mais avec des avantages d’une rom alternative en somme. Du reste, je suis passé récemment à l’iPhone 6+ pour la réponse sur l’écosystème Apple Mac-iOS.
      Amazon Echo : Jean-Philippe Encausse (présent dans l’épisode 6) en parlerait bien mieux que moi mais la technologie de micro qui permet de reconnaitre des voix dans une pièce immense en les différenciant intelligemment est vraiment une prouesse qui change l’expérience utilisateur en une expérience familiale. Et, du coup, c’est plus comme un « OK Google » sauf qu’il n’y a même pas besoin que le téléphone soit déverrouillé.

  2. Comme je l’ai dis sur Twitter, contrairement à ce qui est dis dans l’émission, le GPS ne tourne pas en permanence mais seulement pendant les courses, ça permet quand même de pouvoir traquer son parcours sans avoir besoin de téléphone.
    Pour le design, chacun ses goûts, personnellement je la trouve plutôt jolie mais un peu encombrante/lourde. Microsoft fait en tous cas un excellent travail en terme de qualité de fabrication.
    Pour le prix, on est entre le bracelet et la montre, à 200$ c’est le prix de la galaxy fit de Samsung par exemple et l’autonomie est plutôt bonne et meilleur que la concurrence, on parle de tenir 1.5 jours / 2 jours quand la concurrence ne tient qu’un jours ou moins.
    Microsoft refait ici le coup de la surface, il présente un produit/concept qui, un peu comme les nexus, représente ce que les OEM sont capable de faire (microsoft vends même les brevet autour de la suite de capteur qu’il y a dans la Band), et donc ce que les OEM doivent faire pour être compétitif. Elle joue également le rôle de flagship pour la plateforme Health de Microsoft.
    Il serait intéressant de faire une émission spéciale sur Microsoft vis a vis de sa transformation sur les deux dernières années, similaire à celle que vous aviez fait sur iOS vs Android. En 2 ans, Microsoft a complètement été réorganiser (par exemple le « unified operating system group » qui réuni les équipes windows phone, windows, os de la xbox et l’équipe de recherche sur midori dans une seul et même équipe), ils ont changé de CEO et ils sont clairement en train de changer de cap : Windows 10 sera vraisemblablement gratuit, il sera mis à jour tous les mois ou tout les quelques mois, Office est devenu gratuit en lecture et en édition sur mobile/tablette et ils offrent du stockage illimité si on est abonné, office online existe, Onenote est gratuit et est maintenant séparé de l’équipe en charge d’Office, les services Microsoft sont disponible (et même meilleur !) chez la concurrence, iOS et Android. Il y a aussi les modifications apportés à Internet Explorer qui sont intéressante, au lieu d’un moteur de rendu très strict qui respecte le standard, ils commencent à privilégier un moteur de rendu « qui marche », quitte à interpréter des choses qui sont pas standard venant de WebKit.
    Il y a également toute la partie sur le développement d’application : le coeur de .NET qui devient open source et le runtime qui est portée sur Mac et Linux, Visual studio qui devient gratuit pour le particulier et les petites équipes, la possibilité de programmer des applications Android avec carrément un émulateur Android pour visual studio.
    Par exemple en ce moment sur Windows Phone, dans le canal de mise à jour « developer preview », microsoft sort des mise à jour quasi toute les semaines, et test la disponibilité de mise à jour « critique » que le téléphone installe plus rapidement, ce serait intéressant d’analyser tout ca et de voir si ils ne vont pas carrément mettre Windows Update sur windows phone dans le futur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.