64. Kill all humans

Cover episode.png

Kill all Humans

Influences réseaux sociaux et Fake news

Chiffrement et sécurité

En bref…

Bonus

  • Guillaume Poggiaspalla : Le coup de gueule des portes ouvertes : SI C’EST OUVERT, N’ENTREZ PAS !
  • Guillaume Vendé : X Files et la dernière vidéo d’Hygiene Mentale

12 réponses sur “64. Kill all humans”

  1. Je suis dubitatif concerant l’affirmation de GPP sur l’asymptote dans le jeu de Go.
    Pour moi, le Go pourrait finir comme le Tic Tac Toe ou le puissance quatre : il sera résolu par brute force, « juste » une question de puissance de calcul (avec le quantique ?!).
    L’apprentissage par renforcement, c’est en attendant la résolution brute force…
    Mais je me trompe peut être vu la quantité pharamineuse de coups possibles… mais ça reste une quantité finie et un jeu sans aléa et à information complète.

    1. C’est le coeur du problème, la résolution par force brute n’est pas une option. Elle ne le sera jamais avec un ordinateur standard en tous les cas. Le nombre de configurations possibles d’un go ban de 19×19 est de l’ordre de 10 puissance 170 et le nombre de jeux possibles en 200 coups se situe aux alentours de 10 puissance 511. On a l’habitude d’estimer que le nombre d’atomes dans l’univers est de l’ordre de 10 puissance 80… Donc pas d’illusion, l’exhaustivité n’est pas envisageable.
      Pour ce qui est d’un ordinateur quantique, il en faudrait probablement un qui explore toutes les configurations simultanément, donc sans doute une machine à 19×19=361 qbits. C’est énorme en l’état actuel de notre technologie…
      Mais admettons qu’une telle machine soit faisable, il faudrait aussi trouver un algorithme quantique qui joue au go sur ces 361qbits…
      Je ne sais pas si c’est possible, les ordinateurs quantiques ne sont pas forcément meilleurs que les ordinateurs classiques dans tous les domaines. Ils le sont en théorie pour certains problèmes, mais il n’est pas certains qu’un algorithme quantique existe pour accélérer chaque algorithme classique, même quand une parallélisation semble naturelle.
      Plus d’info sur les limites des ordinateurs quantiques:
      https://fr.scribd.com/document/2825349/The-Limits-of-Quantum-Computers-DRAFT-Scott-Aaronson
      En résumé, si jamais un ordinateur quantique réussi à jouer au Go exponentiellement plus vite qu’un ordinateur classique de mon vivant, je suivrai ça avec beaucoup d’attention 🙂

  2. A propos de fake news et de Blockchain, c’est un apparté, le 26 octobre le réseau non-social Plag a évolué en Sola… Je suis sur Plag depuis deja 2ans. Plag était une plateforme expérimentale (ie sans business model), qui testait la diffusion de news par viralité. Chaque personne du réseau recevait une infos et choisissait de la diffuser plus en avant ou pas. chaque utilisateurs, suivant sont anciennement avait une viralité plus ou moins grande (ie infectait plus ou moins d’autres utilisateurs de son entourage géographique. Plag était basé sur la diffusion d’un virus.
    J’appelle le réseau non-social, car il est impossible de follower des gens… Il ne permet pas la création de groupe de suivit…
    Plag est devenu Sola, avec un économie et un model derrière. Avec toujours la viralité comme principe, les utilisateurs comme vecteurs, mais en ajoutant de la valeur en Attention Point et en SOL. Chaque action (créer une information, commenter ou diffuser une infos) coute des points. Mais chaque utilisateur qui valide ensuite la carte aussi paye, et l’argent revient à la carte ou au créateur, en monnaie chiffrée SOL (cryptocurrency).
    D’après la time line, cette monnaie sera échangeable avec les autres monnaies existantes, que ca soit bitcoin, ETH, ETZ etc…
    La fondation : https://sola.foundation
    Le site de news : https://sola.ai
    Et il n’est pas américain, mais bien en Europe : Vilnius, Lituanie !
    Ce que je sens avec ce type de plateforme, c’est que les infos devraient voir leur qualité monter, car pour qu’elle gagne en point / argent, il faut que les gens « paye » en point, et donc feront gaffe avant continuer la diffusion 🙂
    Le principe de Plag est interssant et je suis curieux de voir comment cette économie en cryptocurrency va changer ca…

  3. Petit reaction au cop de gueule de GP…
    Faire une petit observation (avec soi même ou juste en regardant) : se mettre devant une boutique, ou un grand magasin ayant les 2 portes fermés (sisi, ca existe). A partir du moment ou une personne pousse la porte (pour entrer ou sortir), combien vont la suivre au lieu d’utiliser l’autre porte fermée ? Hé bien, je suis sur que PG dira que les gens sont cons, car la majorité des gens passeront par la porte qui a été ouverte… au lieu de pousser l’autre porte.
    Pour l’avoir vécu, des portes de magasins (notamment en verre) ne protègent pas tant que ca dans le magasin en hiver. J’ai vu des collègues se geler dans la magasins pourtant chauffé, car les portes n’arrêtaient pas de s’ouvrir, et laissé le bon vent glacé de l’hiver entrer.
    On m’a fait remarqué 2 solutions qui palie en partie ce problèmes : mettre une ventilation au niveau de la porte qui fait rideau san empêcher les gens de rentrer/sortir. Vous êtes surement rentré une fois dans un magasin est vous avez eu une douche d’air vous tomber sur la tête 😉
    L’autre solution, mettre le magasin en surpression atmosphérique, comme ca c’est le chaud généré qui sort plutôt que le froid qui rentre. Ce procédé est employé aussi dans les trains climatisés.
    L’idéal est bien sûr d’avoir des portes qui restent plus fermés qu’ouvert. Mais en acceptant d’avoir moins de client qui rentrent et sortent, forcément…

  4. Ce qui me derange plus, c’est quand la clim est tellement froide qu’il faut mettre un pull en été ou quand le chauffage est tellement chaud qu’il faut enlever son manteau et son pull en hiver…
    Et la, l’argument « commerçant » ne passe pas…

    1. Quand je vois ca, je n’hésite pas à le die (gentiment) en direct sinon via twitter. Dans le train, en général les CFF me disent qu’ils vont regarder à l’arrivée du train au terminus au moment du nettoyage, ou même pendant le trajet, car le conducteur est mis au courant en direct via leur centrale. (je positive aussi en disant ce qi’ès font bien aussi, hein ;)) Une fois dans une cafétéria, j’ai remonté ‘infos en direct et sur twitter. La direction a été contacté dans l’après midi pour vérifier le chauffage, alors qu’il faisait 25 dehors…
      Faut remonter continuer à remonter l’infos… jusqu’à ce que les plaintes dépassent « la barre ».

  5. DeepL… sans faire de pub, c’est carrément mieux que Google translate! Pour traduire de l’anglais vers le français, c’est top. Ce n’est pas parfait mais ça accélère bien le boulot de traduction. Comparé à Google translate, ça respecte les accords (parce que je vois assez de textes d’humains avec des conjugaisons inadaptées et des s qui disparaissent). Surtout, on peut choisir parmi plusieurs options de traduction et ça adapte le reste du texte traduit. Franchement c’est top pour les longs paragraphes.
    Enfin bref, pour une fois que je n’étais pas d’accord, il fallait bien que je le dise (-:
    Merci pour le podcast. Continuez comme ça, c’est trop cool (alors ça si c’est y pas une critique constructive!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.