22. Ceci n’est pas une pipe (décembre 2015)

Tech Café 22

News

  • Qwant junior  : crier avec son sexe et le sexe chez les melons

Bonus

Avec :

6 réponses sur “22. Ceci n’est pas une pipe (décembre 2015)”

  1. Arrêtez de cracher sur flash, oui il y a eu pas mal de dérive
    Mais c’est une techno qui permet/permettait de faire assez facilement:
    – des jeux
    – des lecteurs embarqués (vidéo/audio)
    – des bannières
    – des animations, voir petit dessins animés
    – des systèmes de zoom (zoom sur les sites de e-commerce)
    Mais surtout c’est l’application Adobe Flash (anciennement macromedia) qui était juste une tuerie : un tel confort et une productivité accrue .
    En quelques clics on pouvait faire une petite animation, un site avec des interactions sympa… le tout sans coder
    Apres pour les power users, on avait avec AS2 puis 3 la possibilité de se faire plaisir et d’un coté filer la partie anim/graphique aux graphiste, puis de l’autre dans notre code: instancier, dupliquer, animé… dans nos algo
    En HTML5, on part de lion: quand pour faire un clip interactif, on créait un element sur flash, on mettait une action onclick pour gerer une animation de déplacement (5minutes)
    En html5, il faut gerer le canvas, ou le svg (au choix), puis scripter l’animation (inexistante en natif sur les canvas) et le deplacement avec animation…

    1. J’ai moi-même longtemps adoré le Flash. Je me rappelle avoir fait des animations qui seraient plus simples à faire sur After Effects aujourd’hui. Si je ne dis pas de bêtise, on n’est pas tous au même niveau de haine sur Flash :p
      Mais reconnaissons tout de même que le HTML5 a quelque chose de plus « propre » pour le fonctionnement des navigateurs qu’un plugin Flash à installer à part non ?

      1. « Si je ne dis pas de bêtise, on n’est pas tous au même niveau de haine sur Flash :p »
        Ré-coutez l’épisode: après le flow de flash_bashing j’ai pas trop entendu de défenseur 😉
        « Mais reconnaissons tout de même que le HTML5 a quelque chose de plus « propre » pour le fonctionnement des navigateurs qu’un plugin Flash à installer à part non ? »
        Je ne critique pas html5, je dis juste que flash a/avait des avantage sur la nouvelle norme web:
        – compatibilité inter navigateurs (comme le soulignait cédric)
        – facilité d’écriture/dev même pour des nons codeurs (beaucoup de graphistes save faire des anims flash)
        – un outil très confortable
        – une bonne séparation entre la partie graphique et la partie code*
        – perfs (grand ecart entre html5 et flash)
        *pour avoir bosser pas mal avec: on pouvait facilement se séparer les taches: les créa s’occupait des éléments graphiques (animatiosn incluses)
        et nous, codeur, en action script on codait le site/le jeux 😉
        Pour l’html5, faudra attendre encore un peu pour que l’ensemble du parc des browser soit compatible d’abord avec html5, puis pour que l’opengl soit plus démocratisé (ne fonctionne pas sur tous les pcs 🙁
        Donc oui c’est plus propre, mais c’est plus basse couche
        J’avais fait un journal de bord de l’écriture d’un jeu RTS en html5 on voit la difficulté sur chaque point:
        http://blog.developpez.com/ducodeetdulibre/p12404/developpement/journal-de-bord-creation-dun-rts-en-html5-jour-1

  2. Attention: Webgl ne fonctionne pas sur toutes les configs 😉
    Pour l’animation de store sur windows, ça existe depuis 30 ans sous GNU/Linux et ça fonctionne très bien 😉
    Sauf qu’au départ c’était que de l’opensource avec aptitude et compagnie, et grâce à Canonical on a depuis quelques années un store avec du gratuit,opensource ET du payant
    Pour ceux qui connaisse pas: https://doc.ubuntu-fr.org/software-center
    Et le principal avantage: la gestion des mises à jour du système centralise également celui de ses applications (comme sur smartphone) 😉

      1. Pour être plus exact, sous GNU/linux, selon les distribution (redhat,debian,suse…) on a des gestionnaire de paquets /dependances (.deb,.rpm…)
        Et pour installer ces applications, soit on télécharge le .deb/rpm sur un site, soit on passe par aptitude/yum/yahourt pour l’installer
        Vous n’avez jamais vu un tutoriel avec
        sudo apt-get install vlc ?
        Soit en ligne de commande, soit via l’interface graphque de aptitude qui possède un moteur de recherche: on click, on valide et ça apparaît dans le menu 🙂
        Après ce qu’on fait ubuntu et/ou kde/mint c’est un logiciel plus sexy pour mettre en avant cette recherche/installation d’application (logitheque ubuntu, muon,octopi,PacmanXG…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.